Vous êtes ici

Fonds de solidarité international

De la Belgique, l'enseignement de Vlady Stévanovitch s'est rendu au Québec, en France, au Portugal, en Australie, en Suisse, en Grèce, en Italie, en Angleterre, en Inde, en Andorre, en Écosse. Plus récemment, il s'est même rendu au Togo, en Ukraine et en Croatie !

Sans limites nous souhaitons que cet enseignement voyage, qu'il se donne et se reçoive. Qu'il crée des liens, des amitiés et bien plus...

Cependant, il y a des gens, en particulier des pays économiquement défavorisés, et certains de nos pays, réellement engagés dans l’Ecole, qui souhaitent recevoir cet enseignement mais qui n'en ont pas les moyens.

C'est pourquoi le Fonds de solidarité international (FDSI) a été créé.

Par différents moyens, ressources humaines, écoute, partage et entraide, covoiturage, hébergement, échange de travail…. soutien monétaire pour une partie des frais, nous pouvons faire en sorte qu'il n'y ait pas de discrimination économique pour recevoir l'enseignement de l'École de la Voie Intérieure. Fondé en 1998, le Fonds existe grâce à l’implication de chacun d’entre nous, aussi minime soit-elle.

Pour de plus amples renseignements : centrealgarve@tantien.com

Fonctionnement du Fonds

Le Fonds est géré par un comité international. Fabien Bastin, du Portugal, en est le président et chaque association nationale de l'École, y délègue un représentant. Le comité choisit les parrainés.

Qui sont les aidés ? Avant tout, ce sont des mordus…


Pays économiquement défavorisés

Les candidatures pour l'attribution des fonds aux habitants de ces pays, sont principalement de deux ordres:

- groupe de personnes qui veulent se former et qui organisent un ou plusieurs stages sur place. Dans ce cas, c'est un enseignant de l'École qui se déplace.

- personne qui souhaite se former comme enseignant en participant à un ou plusieurs stages intensifs et qui s’engage en contrepartie à la diffusion de l’enseignement. Dans ce cas, c'est la personne qui se déplace.

Pays riches

Les candidatures pour l'attribution des fonds dans le cas de « Promoncas » (professeurs-moniteurs-candidats) sont retenues seulement dans le cas de ceux qui sont réellement engagés dans l’Ecole.

L’aide financière est accordée sous forme de prêt sans intérêt ou de bourse.

Dans les deux cas, le candidat devra contacter son association nationale 'ou régionale, en France).

 

Les décisions relatives à l'attribution des fonds se prennent par le comité international par un mode de vote à l'unanimité. Seuls les délégués des pays donateurs ont droit au vote.

Au nom de toutes les personnes qui bénéficient de ce Fonds, nous remercions toutes celles qui, par leur geste d’encouragement, leur action ou leur soutien financier contribuent à cette belle aventure.