Centre Pierre Boogaerts


ET ENSUITE ?

On pourrait dire que maintenant, ça commence vraiment!
Les techniques énergétiques sont nombreuses. Une vie ne suffit pas pour apprendre, pour découvrir le monde, soi-même… Le Chi est l’outil même de la Vie. Travailler le Chi c’est apprendre à vivre, c’est apprendre la vie, c’est vivre.
Pour ce qui est du Tai Ji Quan de la Voie intérieure, après l’acquisition des bases par l’apprentissage et la pratique des 24 postures, nous nous ouvrons aux 108 postures, puis aux 127 postures – forme rare, probablement parce qu’elle a été tenue « secrète » plus longtemps que les autres formes; plus longue aussi, car sa pratique dure environ 2 heures. Chacune de ces formes permet de travailler des aspects différents du Chi. Nous affinons et développons nos perceptions. Les stages sont plus longs (trois ou quatre semaines) mais semblent toujours trop courts. Nous apprenons différents circuits le long desquels nous faisons circuler le Chi pour notre plus grand plaisir et pour notre plus grand bien. Nous apprenons également le Kiriki-do (Gong Fu) dans le but de préciser la logique des mouvements du Tai Ji Quan et de renforcer l’appui et la force dans le tantien. Nous apprenons à produire des sons porteurs de Chi...

Certains vont tellement aimer cet enseignement qu’ils voudront ne plus faire que ça. Ils suivront peut-être alors la Formation pour devenir enseignants de l’École internationale de la Voie intérieure, ce qui est un bon truc pour pratiquer tout le temps! D’autres seront très heureux de pouvoir « simplement » mieux gérer leur stress ou effacer leurs douleurs au dos etc., les besoins sont tellement différents d’une personne à l’autre... La vie, dans toutes ses facettes.

Les techniques sont des outils, ce qu’on en fait ne regarde que nous.

L’enseignement, biologiquement fondé, exclut tout aspect théorique, religieux, doctrinaire ou ésotérique.

 

Aller à la page suivante

Copyright © Ecole de la Voie intérieure - 2013
Facebook Art du Chi Québec